La CSEM, la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) et la PAI ont convoqué une réunion préalable de la société civile à la veille de la Audition multipartite pour la réunion de haut niveau (HLM) sur la couverture sanitaire universelle (CSU). Le but de la réunion était d'élaborer des stratégies pour un engagement optimal de la société civile lors de l'audition du 29 avril 2019 et avant la réunion de haut niveau des Nations Unies sur la CSU. Tenue à New York, la session a réuni le Partenariat international pour l'UHC2030 (UHC2030) et les membres du CSEM, ainsi que d'autres participants de la société civile présents à l'audience multipartite.

 

Les participants ont identifié plusieurs priorités pour HLM en matière de plaidoyer pour la CSU. Premièrement, ils ont proposé l'utilisation d'un langage simplifié facile à comprendre pour les responsables gouvernementaux et les acteurs non liés à la santé. Deuxièmement, ils se sont mis d'accord sur l'Assemblée mondiale de la santé comme moment clé pour la société civile pour mener un plaidoyer en faveur de la HLM. Troisièmement, la société civile aura la possibilité de contribuer au projet de document de déclaration de la HLM sur la CSU. La session est convenue qu'il est important que la société civile utilise ces opportunités. Dans la mesure du possible, le CSEM devrait faciliter le soutien financier pour permettre à la société civile de participer aux moments clés, y compris le HLM. Pour des mises à jour sur les opportunités d'engagement de la société civile, cliquez sur ici pour rejoindre le CSEM et recevoir toutes les communications.

 

Les représentants de la société civile de divers pays à revenu faible et intermédiaire ont soulevé des questions concernant la nécessité de positionner les acteurs de la société civile en tant que moteurs de la responsabilisation au niveau national, notamment en les impliquant dans l'élaboration conjointe de mécanismes de responsabilité solides pour suivre les progrès de la CSU et être prêts à suivre l'état d'avancement des engagements qui seront pris à la suite de la réunion de haut niveau. Ils ont également exprimé leur inquiétude concernant le manque de langage de partenariat dans le plaidoyer pour la CSU: bien que le gouvernement ait la responsabilité de réaliser la CSU, il devrait être clair que la société civile est également prête à s'associer et à soutenir le gouvernement. Ils ont souligné l'importance de l'engagement au niveau des pays, proposant l'utilisation des plateformes existantes pour impliquer les groupes marginalisés et d'autres membres de la société civile dans le plaidoyer pour des réformes de la CSU conformément aux ODD et aux principes de la CSU2030. Pour plus d'informations sur les réunions de plaidoyer dans les pays que la CSEM et ses partenaires organisent dans un certain nombre de pays, et pour savoir comment organiser une réunion, cliquez sur ici.

 

Lisez tout sur l'audition multipartite, où la société civile et d'autres parties prenantes ont eu l'occasion de faire entendre leur voix sur le prochain HLM des Nations Unies sur la CSU, sur le Site Web UHC2030. L'audience a également été retransmise en direct sur la web TV de l'ONU. Pour regarder les délibérations, cliquez sur les liens ci-dessous:

Partie 1
Partie 2